Le fonds de dotation Kerpape recherche du soutien pour des coopérations internationales

matmut engagegee aupres du fonds de dotation kerpape
La Matmut se réengage pour le Fonds de Dotation Kerpape
21 octobre 2019

Le fonds de dotation Kerpape recherche du soutien pour des coopérations internationales

Le conseil d’administration du fonds de dotation Kerpape fin 2018 a décidé d’accompagner les actions de coopérations internationales, mises en place avec les équipes pluridisciplinaires du centre de Kerpape afin de soutenir l’amélioration de l’accès aux soins des personnes en situations de handicap dans le monde. Il s’engage sur un financement de 15 000 € maximum pour un an selon les projets de coopérations en cours ou à venir et souhaiterait dans ce cadre, développer des partenariats avec des fondations d’entreprises œuvrant dans ce domaine.

Le Centre de Kerpape se situe dans une tradition d’accueil et d’échanges avec d’autres pays. Il semble important que ces échanges avec des pays émergents s’inscrivent dans la durée avec des partenaires fiables, des objectifs clairement identifiés en fonction des besoins repérés sur le terrain.

D’où la participation de l’établissement, depuis de nombreuses années, à des projets de coopérations internationales, afin de contribuer au développement sanitaire et social, grâce à l’expertise  des équipes pluridisciplinaires de Kerpape dans ce domaine. Ainsi, ont été accueillies des délégations de nombreux pays, afin de leur permettre de visiter les installations et s’inspirer des modes organisationnels des soins et d’accompagnement du projet d’insertion des patients, tout en dialoguant avec elles sur les possibles actions sanitaires et sociales à mener en direction des personnes en situation de handicap selon l’organisation des soins dans leur pays.
De même, dans une perspective de « filières de soins », a des équipes soignantes intervenant dans des établissements de rééducation ont été formées. Une démarche participative qui nécessite néanmoins une prise en compte réelle du traitement du handicap au sein de chaque pays concerné. Et ce, sur le plan politique et social. Cette action s’adresse principalement aux Pays francophones demandeurs : la demande devant s’inscrire dans une politique de santé nationale.
Actuellement 4 actions en cours avec le Sénégal (hôpital M BOUR) ,le Cameroun http://fondationadlucem-cm.org/index.php/2-uncategorised/115-la-fondation-ad-lucem-et-le-centre-mutualiste-de-kerpape-lorient-lies-par-une-convention-de-partenariat  la Jordanie  et le Liban.

Actuellement Christine, kinésithérapeute  et Carole, ergothérapeute  des services pédiatriques du centre de Kerpape sont à l’hôpital de MBour  au Sénégal avec Cheikh N’diaye responsable de service rééducation pour une formation à la prise en charge de l’enfant. Bravo à elles pour leur engagement !

Impact:

Pour les patients des pays partenaires :

Une amélioration des prises en charge et des parcours de soins.

Pour les porteurs de projets:

Aide méthodologique sur la construction de plateaux de rééducation et l’organisation des soins

Formation des soignants

Aide à l’élaboration de coopérations dans les pays concernés.

Le Comité d’organisation des coopérations internationales au centre de Kerpape:

Olivier Bonaventur Directeur général

Jean-Marc Le Ravallec Directeur délégué

Pascale Stéphan Responsable du fonds de dotation

Le docteur Pierre Verschoore Médecin de Médecine Physique et de réadaptation

Gaele De Novais cadre de santé

Pierre Yves Morcet Directeur des soins

Nathalie Pendéliau Assistante de direction

Pour tout contact pour renseignements :

pstephan@kerpape.mutualite56.fr