Analyse Quantifiée de la Marche via l’EMG/Vidéo

140000

La rééducation d’un trouble de la marche est un processus long qui nécessite de nombreuses évaluations et des mesures associées.

Sans pour autant remettre en cause l’importance capitale du bilan clinique, l’objectivation des données recueillies auprès des patients est devenue une nécessité depuis une quinzaine d’années. L’utilisation en routine clinique d’un système d’EMG/Vidéo est aujourd’hui indispensable pour évaluer la qualité de la marche des patients suivis au Centre de Kerpape, et adapter ainsi les séances de rééducation et les traitements associés (notamment pour le suivi de l’action des injections de toxine botulique).

L’objectif de ce projet est double
  • Mise en place d’un système EMG/Vidéo dans un espace dédié à l’analyse du mouvement pour analyser la marche de patients paralysés cérébraux, hémiplégiques, handisports et amputés...
  • Intégration du calcul Ker-EGI, nouvel index de quantification de la marche pathologique basé sur l’électromyographie (EMG) développé au Centre de Kerpape

Pour les patients
  • Adaptation affinée des prises en charge autour de la marche
  • Implication dans des projets de recherche dans le cas d’étude clinique


Pour les professionnels
  • Objectiver la pertinence des pratiques professionnelles liées à la rééducation de la marche
  • Meilleure compréhension des pathologies et de leurs évolutions
  • Participation aux staff Analyse de la Marche (avec CHU de Brest, CHU deRennes, CHU de Nantes)


Pour l’établissement
  • Lancement à terme d’un espace analyse du mouvement au Centre de Kerpape (membres supérieurs, déplacements en fauteuil...)
  • Reconnaissance au niveau national et international des démarches innovantes du CMRRF de Kerpape (par l’existence d’une activité analyse du mouvement avec une équipe dédiée)


Pour les partenaires extérieurs
  • Pour les partenaires « clinique » : transmission d’informations avec des mesures objectives sur la qualité de la marche
  • Pour les partenaires « recherche » : capacité à participer à des études multi-centriques impliquant des patients

Mise en place du système VECTOR BIONESS

La récupération des possibilités de marche est un enjeu fondamental dans la prise en charge en neurologie. Et aussi dans les pathologies traumatiques touchant les membres inférieurs. Le CMRRF de Kerpape a toujours su se positionner en tant que précurseur dans un grand nombre de systèmes visant à améliorer l'autonomie de la marche.

Le système Vector est un tout nouveau système d’aide à la marche avec allègement du poids corporel. Il a la double particularité d’offrir un soutien dynamique – c’est-à-dire qu’il s’adapte en permanence aux déplacements du centre de gravité du corps pendant la marche – et de permettre la marche sur sol normal.

La personne est prise dans un harnais relié à un treuil, qui permet d’alléger le poids du corps selon des valeurs personnalisées (entre 20 et 80% du poids corporel). Le patient marche ensuite sur un circuit prédéterminé le long d’un rail au plafond avec ou sans ses aides techniques. Le système permet également l’enjambement d’obstacles ou la montée d’escaliers : la rééducation de la marche est donc bien plus physiologique que sur un tapis roulant. Autre avantage, elle est totalement sécurisée : le patient est rassuré par le système qui prévient la chute ; le thérapeute est soulagé de la charge du patient, pendant le transfert et la marche.
Enfin, le système est totalement polyvalent, s’adressant aux patients présentant un déficit neurologique (blessé médullaire, hémiplégique, sclérose en plaques,…) ou traumato-orthopédique (amputés, remise en charge après fracture,…).
Ce système s'inscrit dans un projet plus vaste ayant pour objectif final la création d'une unité de rééducation de la marche, comprenant divers appareils innovants dans un même lieu. Et ce, pour toutes les pathologies nécessitant une rééducation à la marche et mettant en commun toutes les compétences humaines existantes. Tant au niveau médical qu'au niveau paramédical.

L'installation du système nécessite une infrastructure adéquate en termes de hauteur de plafond, de résistance des matériaux et d'espace d'évolution.

Ce système américain est encore peu développé en France. Uniquement deux exemplaires sont présents sur le territoire : à Berck au CRF Calvé et à Grenoble au CEA. En Europe, un système est installé en Finlande et un autre en Allemagne.

Outre son aspect sécurisant pour le patient et le thérapeute, il représente un nouveau et véritable outil de rééducation. La marche représente une bonne partie de son utilisation, mais il permet également de nombreux exercices statiques (travail de l'équilibre, transferts, renforcement musculaire, réentrainement à l'effort..).

Ce projet nécessite un financement permettant de développer de nouvelles méthodes de soins, de rééducation/réadaptation. Une façon pour Kerpape de se positionner comme un véritable centre d’expertise auprès d’organismes extérieurs et de contribuer à une rééducation optimale.

soutenez notre action